Rechercher
  • Sébastien Magnier

Le pied et la posture

Mis à jour : 18 déc. 2019


Le pied est la partie de notre corps qui nous supporte. Il doit donc être suffisamment résistant. Si on l’examine, on s’aperçoit qu’il ne repose pas à plat sur le sol mais forme des arches.

  • L’arche interne : elle part du talon vers le gros orteil. C’est l’arche la plus visible.

  • L’arche externe : elle part du talon vers le petit orteil.

  • Il y a également des arches transversales qui permettent le maintien du pied.

Ce système d’arches ressemble beaucoup aux voutes des églises. Mais contrairement à celles-ci, la voute formée par le pied n’est pas fixe. En effet c’est un système de ressort. A la marche, le pied emmagasine l’énergie en entrant en contact avec le sol, puis la restitue en le quittant. Une bonne mobilité articulaire et un bon fonctionnement des muscles permettent cela à moindre coût. De plus ce système de ressort favorise le retour sanguin veineux vers le corps. Ce dernier fonctionne, en effet, contre la gravité.

Le pied est notre interface avec le sol. Il nous renseigne quant à ce dernier. Il est donc un exocapteur. La peau de la voute plantaire possède des capteurs, comme sur les mains. Ces capteurs renseignent le cerveau sur la surface du sol.

Le pied est également pourvu de muscle. Comme nous l’avons vu dans l’article « l’œil et la posture », ces muscles renseignent le cerveau à propos de leur état de contraction. Et c’est cela qui permet à notre cerveau de savoir la position du pied dans l’espace. Le pied est donc aussi un endocapteur.

Lors d’une entorse, le pied (ou plus souvent la cheville) a subi une torsion inattendue par le cerveau. Les ligaments ont été distendu, voir rompu, un os s’est peut-être cassé. De manière réflexe, les muscles, entourant l’articulation ayant subi la torsion, se sont contractés pour protéger celle-ci en l’immobilisant. Tout cela peut leurrer le cerveau quant à la position réelle du pied, même après cicatrisation. Le pied peut ainsi garder une position de torsion alors que le cerveau l’imagine droit. Les articulations situées au-dessus vont compenser cette position afin de permettre la position érigée. Avec le temps et les compensations, les douleurs vont apparaître.

C’est pourquoi il n’est pas étonnant de voir l’ostéopathe intervenir sur votre pied pour une douleur située ailleurs.

https://www.em-consulte.com/article/1063/pied-posture-et-equilibre

https://www.osteonoisy.com/single-post/2019/12/05/La-proprioception

https://www.osteonoisy.com/single-post/2019/12/08/Oeil-et-posture

https://www.osteonoisy.com/single-post/2019/12/11/Grossesse-et-posture

https://www.osteonoisy.com/post/oreille-interne-et-posture

https://www.osteonoisy.com/post/le-centre-de-gravité

#pied #posture #posturologie #entorses #muscles #ressort #capteur #adaptations #douleur

15 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now