Rechercher
  • P. Debraux

Maintenir la densité minérale osseuse chez les femmes ménopausées grâce à la musculation


L'étude réalisée

En 2005, une équipe de chercheurs allemands a étudié l'effet de la vitesse d'exécution dans un entraînement de musculation chez deux groupes de femmes en post-ménopause pour étudier l'influence de la vitesse à laquelle est appliquée une contrainte sur le système squelettique. Pour cela, 53 femmes en post-ménopause ont participé à l'étude. Toutes ces femmes avaient déjà eu l'occasion de participer à une étude similaire 3 ans auparavant.

Les résultats de cette étude sont encourageants puisqu'ils démontrent qu'il est possible de ralentir les effets néfastes liés à l'âge et aux changements hormonaux avec un mode d'entraînement approprié. Il est cependant problématique de mettre en place un entraînement avec des vitesses d'éxécution élevées chez des personnes qui n'ont pas l'habitude de pratiquer une activité physique. Néanmoins, les questionnaires sur la douleur ont permis de mettre en évidence qu'après 1 an d'entraînement, la douleur diminuait pour le groupe "Puissance".

pour lire toute l'étude : http://www.sci-sport.com/articles/017.php


2 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now